top of page
fondNavajos.jpg

Lorenza Garcia 

Hózhó, mon chemin sur la voie de la beauté
« Marcher dans la beauté », c’est être conscient que tout est relié, au-delà des sens.
Lorsque Lorenza Garcia rencontre les Indiens navajos ou Dinés pour la première fois en 1996, lors d’une exposition au parc de la Villette à Paris, sa vie bascule. Pour elle, le chant et la peinture sont un art ; pour eux, ils ont le pouvoir de guérir. C’est une rencontre majeure pour Lorenza, qui est invitée à venir retrouver le peuple diné sur son territoire, dans le désert de l’Arizona.

 

Au cours de multiples séjours auprès de ses frères et sœurs de cœur, Lorenza participe à des cérémonies. Elle apprend et, peu à peu, se sent dépositaire de la connaissance qui lui est enseignée sur les lois de l’harmonie, enseignement qui s’accompagne pour elle du devoir de
transmettre.
Dûment nantie de l’autorisation des Dinés, l’autrice nous initie aux valeurs de hózhó, «la voie de la beauté » dans le langage navajo, et à la façon dont elles aident à vivre ensemble et en harmonie avec les  différents règnes du vivant.

nuage-blanc-ciel.jpg

Réalisatrice, auteure, chanteuse, musicienne, Lorenza Garcia est passionnée depuis plus de 25 ans par la culture des Diné, « Le Peuple » en langue Navajo. Elle partage sa vie entre la France et Nouveau Mexique et c’est au sein de sa « seconde famille » qu’elle est initiée à la culture des Indiens d’Amérique du Nord. Consultante de Navajo France, elle crée des passerelles artistiques et culturelles entre eux et nous, à travers des événements, conférences et projets en agroécologie. Son engagement porte un regard croisé qui peut nous inspirer, nous aider à transmettre à notre tour d’autres valeurs, pour le monde de demain. Après avoir passé plus de 20 ans au sein de la communauté Navajo en tant qu’artiste chanteuse et plasticienne, Lorenza Garcia, consultante de Navajo France crée son activité indépendante d’accompagnement à la philosophie Hozho. Elle partage son expérience en animant des ateliers de chant et de réalisation de peintures de sable artistiques contemporains inspirés de Hozho pour cheminer sur la voie de la Beauté. En tant qu’auteur et co- réalisatrice Lorenza est à l’initiative de la réalisation de deux documentaires : « Le Chant qui guérit la Terre » et « Navajo Songline ». A travers le chant, le tambour, la démarche créative, individuelle et collective, Lorenza propose un regard croisé sur ces sociétés premières pour ranimer en chacun, la diversité et l’intégrité d’une humanité plurielle adaptée aux nouveaux enjeux de la construction de nos sociétés. Elle est initiée depuis plus de vingt ans par les hommes et les femmes de connaissance amérindienne, partage sa vie auprès d’eux en étudiant leurs enseignements à travers la philosophie et l’art.

bottom of page